Facebook s’attaque au marché de l’occasion avec sa Marketplace et marche sur les plate bandes du Bon Coin.

Lancée cette semaine dans 17 pays européens, dont la France, cette plate-forme gratuite de petites annonces, met en relation les utilisateurs du réseau social pour la vente ou l’achat de produit d’occasion.

Déjà présent dans 7 pays (Etats –Unis, Australie, Canada, Chili, Mexique, Nouvelle- Zélande et Royaume-Uni), ce service a réuni au cours du mois de mai 18 millions d’utilisateurs uniquement au pays de l’oncle Sam.

Dans les pays où Marketplace est déjà actif, la plate-forme attire 550 millions de visiteurs mensuels, précise l’agence de presse Reuters, soit environ un utilisateur sur quatre de Facebook dans le monde.

A titre de comparaison, Le Bon Coin revendique 28 millions d’annonces actuellement en ligne. Toujours selon Reuters, l'action du groupe norvégien Schibsted, qui détient Le Bon Coin, a marqué un fort recul à la bourse d’Oslo à l’annonce du lancement de Marketplace en Europe.

Toutefois, son directeur financier, Trond Berger, ne se montre pas inquiet. « Il s’agit d’un développement attendu, cela ne changera rien à notre stratégie. », a-t-il déclaré.  « Le Marketplace de Facebook a eu peu d’impact sur les marchés où il a déjà été lancé. »

Affaire à suivre ....