Facebook Spaces, le Messenger de la réalité virtuelle est désormais disponible

facebook-spaces-vr-app.png

La première application Social VR de la firme, se présente concrètement comme l’adaptation VR du réseau social Facebook. La version bêta de Facebook Spaces n’est cependant disponible que sur l’Oculus Store pour Oculus Rift pour le moment.

Mark Zuckerberg a officialisé son lancement le 18 avril 2017, dans le cadre de la conférence Facebook F8.

Petite réunion entre amis

facebook-spaces-vr-app.png


Après avoir créé son avatar à partir de sa photo de profil, Facebook Spaces permet de se retrouver dans un espace virtuel convivial par groupe de trois, afin d’interagir de différentes manières avec les autres protagonistes. Il est alors possible de discuter, d’échanger des photos ou des vidéos, dessiner, jouer, prendre des selfies, voir recevoir des appels vidéo depuis Facebook Messenger.

Il est également possible de choisir l’environnement dans lequel a lieu cette rencontre virtuelle. Le choix se porte alors sur des univers prédéfinis (espace, fonds marins, etc…) ou de sélectionner une photo à 360°. On peut alors imaginer se retrouver avec deux de ses amis Facebook dans un décor nous permettant de leur faire découvrir notre (nouvel) appartement ou notre jardin.

Après quelques secondes d’adaptation, rarement la sensation d'avoir quelqu'un à côté de soi, qui ne soit pas physiquement là, n'a été aussi forte. Ce tour de magie est en grande partie possible grâce à des voix parfaitement intelligibles et à l'absence quasi totale de latence dans les mouvements des avatars. Facebook Spaces devient alors vraiment fascinant.

Une démo technique destinée à un public technophile

Malgré les qualités intrinsèques de l’application, Facebook Spaces se révèle pour le moment encore assez limité. Outre un côté super démo technique, elle souffre de deux gros problèmes majeurs.

Tout d’abord, l’esthétique générale, bien que « mignonne », est beaucoup trop enfantine pour plaire à tout le monde. On se retrouve projeter dans un monde bien plus proche des jeux vidéo Nintendo que d’un véritable espace de conf call virtuel.

K5 fontaine


D’autre part, Facebook Spaces est uniquement lié techniquement à la solution de réalité virtuelle Oculus Rift, solution rachetée par Facebook en 2014. L’intention de Mark Zuckerberg est certes d’attirer un plus large public vers ce type de technologie et prouver que la VR ne s’adresse pas uniquement aux gamers invétérés et autres geeks, mais actuellement, on est encore loin du compte… Seul les technophiles aisés peuvent se permettre ce petit luxe et on voit mal monsieur tout le monde investir dans une installation aussi onéreuse pour jouir d’une application encore anecdotique.

Pour gagner des utilisateurs, il faudrait que l’application soit accessible sur du matériel nettement plus abordable financièrement. On pourrait imaginer une version  pour smartphone, compatible avec des casques VR grand public comme le Samsung Gear VR ou mieux le Google Cardboard (casque VR en carton proposé à moins de 10€). De tels choix permettraient de démocratiser sensiblement ce concept. Mais rappelons que Facebook Spaces a encore tout le temps d’évoluer et de s’améliorer, car l’application actuelle n’est qu’en version bêta.

https://www.youtube.com/watch?v=dr_04PCSDWE