Les Français n’adhérent pas à l’idée de la voiture sans chauffeur.

Le résultat est sans appel, seul 18% d’entre eux adhérent à l’idée d’un véhicule 100% autonome.

En cours du mois de mai dernier, Opinion Way a réalisé une enquête auprès de 1005 personnes en France pour le compte de WMware au sujet de leur attrait pour la voiture sans chauffeur.

Plusieurs craintes expliquent ce rejet :

  • 59% d'entre eux craignent que le véhicule autonome ne prenne pas la bonne décision
  • 46% des sondés évoquent aussi le manque de contrôle sur le véhicule
  • 45% ont peur d'avoir un accident.
  • 41% n’éprouveront pas le plaisir de conduire
  • 40 % ont peur que le véhicule soit piraté  

Lors du premier colloque organisé par le think tank Megacities Institute, ce 27 juin à Paris, l’année 2030 a été annoncée avec prudence avant l’arrivée d’un véhicule totalement automatisé, c’est-à-dire dans lequel il suffirait de s'asseoir et de se laisser transporter tranquillement en regardant un film…