Li-Fi : l’ampoule contre-attaque

LIFI 1.jpg

Lorsque j’étais enfant, la première chose que je cherchais lorsque j’allais au restaurant avec mes parents, c’était le distributeur de boules de chewing-gum. Aujourd’hui, lorsque je vais au restaurant avec mes enfants, la première chose qu’ils demandent fébrilement est « Est-ce qu’il y a le Wi-Fi ? ». 

Je dois avouer que je cherche aussi le fameux symbole du wi-fi qui est entré dans notre inconscient collectif et qui nous rassure car si nous devons faire une recherche sur Google, nous savons que nous aurons la réponse en quelques secondes grâce à la connexion sans fil.  

Mais dans un monde où les technologies sont là pour nous aider à être plus efficaces, plus rapides et plus rentables, nous allons pouvoir dorénavant intégrer dans notre monde interactif : le Li-Fi.

Vous avez déjà certainement entendu parler du Li-Fi, mais que veut dire cet acronyme ?

Le Li-Fi autrement dit Light-Fidelity est déjà appréhendé comme le digne héritier du wi-fi, à la différence qu’il ne transmet pas les données par le biais des ondes radio, mais par celui de la lumière. Les signaux lumineux du Li-Fi (invisibles pour nous) sont envoyés par lampes LED.

Cette technologie consiste à utiliser la modulation de lumière à haute fréquence pour coder et transmettre des informations, un peu comme du morse. Alors que le Wi-Fi exploite la partie radio du spectre électromagnétique, le Li-Fi travaille avec la partie visible de ce dernier que l’on appelle spectre optique. 

 

LIFI 2.jpg

 

Les avantages à transmettre des données via la lumière :

  • Les données transitent plus rapidement
  • La bande Li-Fi est 10.000 fois plus large que la bande wi-fi
  • Un plus grand nombre d’utilisateurs peuvent se connecter à un même hotspot
  • La lumière ne traverse pas les murs et permet donc d’avoir un réseau plus sécurisé
  • Son utilisation évite le piratage

La start-up française Oledcomm, spécialisée dans cette technologie, a profité du Mobile World Congress pour en faire une démonstration. Et pour nous donner une petite idée de la vitesse de Li-Fi, elle explique, citée par APF, que dans les tests en laboratoire, cette nouvelle technique de transfert de données, 100 fois plus rapide que le Wi-Fi, permet de « télécharger l’équivalent de 23 DVD en une seconde ».

Mais le Li-Fi a l’inconvénient de ses avantages : si la lumière ne traverse pas les murs, cela veut dire que son utilisation est limitée à un espace restreint. Beaucoup s’accorderont donc à penser qu’il vaut mieux télécharger ses données en toute sécurité, sans les effets encore méconnus et controversés des ondes sur le corps humain. 

 

LIFI 3.jpg
LIFI 4.jpg

 

« Le Li-Fi a sa place dans les hôpitaux car cela ne créé pas d’interférences avec le matériel médical », a dit Joel Denimal, directeur de Coolight, fabricant de lampes françaises.

Il aura également sa place dans les avions, le métro et n’importe quel endroit où une connexion internet peut devenir problématique.

Le saviez-vous ?

Petit rappel historique : la première fois que l’on a pu transférer des données via à des faisceaux lumineux, n’était-ce pas grâce à l’inventeur du téléphone Alexandre Graham Bell qui fut le premier à envoyer le son de sa voix à une centaine de mètres, grâce à la lumière ?

 

Alors, le Li-Fi est-il un complément ou une prolongation du wi-fi ou bien encore va-t-il être son successeur dont nous serons tous autant à l’affût dans nos déplacements quotidiens ? La réponse ne saurait tarder à poindre d’ici quelques mois….

 

 

Sources :

http://news.yahoo.com/internet-light-promises-leave-wi-fi-eating-dust-135433368.html;_ylt=AwrC1zEKZ8xWrAkAtqjQtDMD;_ylu=X3oDMTBydDI5cXVuBGNvbG8DYmYxBHBvcwM2BHZ0aWQDBHNlYwNzcg--

 

http://www.futura-sciences.com/magazines/high-tech/infos/actu/d/internet-li-fi-internet-haut-debit-lumiere-star-salon-mwc-2016-59745/